Comment se déroule une séance d'ostéopathie ?


          Dans un premier temps, l'ostéopathe discute avec vous, afin de dresser un portrait de votre passé (accidents, hospitalisations, prises de médicaments, grossesses,...). Puis il essayera, avec vous, de cibler le plus précisément possible votre problème actuel.
Les étapes suivantes sont celles de l'observation, des tests et du traitement. Puisque l'ostéopathe doit voir le corps du patient pour effectuer son travail, il vous demandera de vous dévêtir et de ne garder que vos sous-vêtements. Si cela vous gêne, vous pourrez revêtir une tenue de sport, telle qu'une tenue de gym, l’essentiel étant d’éviter les tissus trop denses et trop durs (jeans par exemple).
Enfin elle se termine par une légère discussion pour l'analyse de la séance, l’explication de ce qu’il a fait avec vous et les conseils pour la suite.

Tout au long du traitement, la discussion est possible. Même si l'ostéopathe ne parle pas, vous pouvez lui poser des questions et lui demander qu'il vous explique ce qu'il fait, ou alors vous pouvez tout simplement vous relaxer, voir vous endormir.

Une consultation dure entre 45 et 55 minutes.

 

Et les résultats ?

          Les effets d’une première séance sont généralement visibles dans les jours qui la suivent.
Après une séance d’ostéopathie, il est très fréquent de ressentir une grande fatigue. Cette réaction est normale et peut durer un à deux jours maximum. Votre corps vous réclame ainsi du repos pour récupérer et se réadapter au nouvel équilibre, mis en place lors de la séance.
D’une manière générale, votre ostéopathe doit être capable de vous apporter un mieux-être en quelques séances. Si après trois entrevues, il n’apparaît aucune évolution de vos symptômes, il vous redirigera vers un thérapeute (ostéopathe travaillant différemment, homéopathe, acupuncteur,…).

          Dans la majorité des cas, les séances sont volontairement espacées de trois semaines, correspondant au temps nécessaire pour que le corps installe ces nouvelles compensations et se réadapte par rapport aux éventuels déséquilibres restants. En effet, lors d’une première séance, il est rarement possible de s’occuper de tout et de rééquilibrer plusieurs années de chutes, de chocs, de troubles alimentaires et de stress. Ceci explique la grande utilité de l’ostéopathie en préventif, qui permet de troubler et d’entretenir un équilibre corporel au fur et à mesure des événements de la vie.