Techniques utilisées

 

Des gestes ostéopathiques appropriés

          Pour agir sur les structures en déséquilibre, votre ostéopathe utilise une grande diversité de techniques manuelles, non traumatisantes et toujours adaptées au patient et à sa physiologie (techniques très variées d'un idividu à l'autre, par exemple entre un enfant, un rugbyman et une femme de 80 ans).

          Les manipulations utilisées seront donc toujours différentes d'un patient à l'autre et même entre deux séances pour le même patient.

 

 

Les 5 grands groupes de techniques

 

Techniques structurelles

          Les manipulations structurelles, dites "directes", sont des techniques s'opposant directement au bloquage articulaire dont souffre le patient. Classiquement décrites comme "crackink", il est fréquent d'entendre un son lors de cette manipulation. Ce léger "cloc" provient d'une bulle d'air située dans l'articulation (elle sert d'amortisseur à l'articulation) qui claque sous la pression ; l'air est dissous dans le liquide articulaire et la bulle se reforme en 10 minutes environ. Ces techniques doivent toujours êtres douces et sans douleur, il n'y a aucun risque de casser ou fissurer un os.

 

Techniques fonctionnelles

          Les manipulations fonctionnelles vont agir sur les structures entourant l'articulation (ligaments, capsule,...). Se sont des techniques dites "indirectes", elles sont lentes et demandent la participation du patient au niveau respiratoire (grandes respirations, apnées,...).Ici aussi, elle peuvent produire un son.

 

Techniques fasciales

          Les techniques fasciales s'intéressent à toutes les enveloppes et cloisons de l'organisme. Tous les éléments du corps sont protégés par un fascia qui leur permet de glisser les uns sur les autres. Tous ces fascias forment une grande continuité, créant un véritable réseau à travers tout le corps.

Ces techniques sont les plus fines et les plus douces de la pratique ostéopathique car se sont les fascias eux-mêmes qui se régulent autour des points d'appuis que lui donne le thérapeute.

 

Techniques musculaires

          Les techniques musculaires, dites de "mitchell", utilisent les propriétés propres aux muscles pour corriger les déséquilibres de ceux-ci. Très employées pour déspasmer un muscle et ainsi libérer une articulation bloquée par celui-ci, ces techniques demandent la participation du patient (contractions musculaires, respiration).

 

Techniques réflexologiques

          Les techniques réflexes agissent sur le système neuro-végétatif, c'est à dire le systéme nerveux autonome, donc sur l'ensemble du corps. Elles agissent en priorité sur le système digestif et permettent de réguler la fonction des viscères de maniere extrêmement précise. Elles sont effectuées par des pressions et des traits au niveau de la peau, ce travail peut se faire sur tout le corps, en particulier au niveau abdominal et dorsal.