L'ostéopathie, la maternité et l'accouchement

 

 Grossesse et ostéopathie

           La grossesse est une des choses les plus belles dans la vie d'une femme et d’un couple. C'est un moment qui doit rester un agréable souvenir pour la future maman malgré les changements que son corps va subir pendant 9 mois et plus. La maternité est une véritable métamorphose pour la maman.
Une grossesse réussie sous-entend un accouchement « agréable » pour la maman mais également pour l'enfant. C'est pour cela que nous nous concentrons sur la maman tout au long de sa grossesse, et idéalement avant celle-ci, pour que tout se passe du mieux possible dès le début.
Par conséquent, nous conseillons aux femmes voulant avoir un enfant de venir consulter avant même d'être enceinte afin que tout soit réuni pour un bien être physique et psychologique. C'est ce que l'on appelle la préparation à la grossesse.

 

L'ostéopathie : une préparation à la grossesse

           De nombreux couples sont confrontés à des difficultés pour avoir des enfants, c' est la stérilité :

La stérilité humaine (ou infertilité) est l'incapacité de concevoir naturellement, de porter ou d'accoucher un enfant sain. Pour un couple, il y a plusieurs raisons de ne pas pouvoir concevoir un enfant, ou d'avoir recours à un soutien médical pour le faire. (source wikipédia).

Mais ceci est très général, des « infertilités » il y en a de toutes sortes.
   -  Celles dues à un trouble anatomique (pas de trompe, pas d'ovaire), et là, on ne peut rien y faire en ostéopathie.
   -  Celles dues à un trouble fonctionnel (utérus rétroversé, descente utérine, torsion de l'utérus, compression de l'utérus) qui vont pouvoir être traitées par un ostéopathe.
   -  Celles dues à un état psychologique difficile (pression au travail, pression sociétale, stress quotidien) qui vont pouvoir être vues par un ostéopathe au point de vue nerveux en complément d'un travail psychologique  avec un psychothérapeute ou un sophrologue.

La bonne préparation physique et psychologique pour une grossesse permet de vivre celle-ci de façon douce et agréable dans la plus part des cas.

 

L'ostéopathie : un traitement des troubles de la grossesse

Lors de la grossesse, il est fréquent qu'apparaissent des troubles fonctionnels :

       -  Mécaniques : douleurs coccygiennes, vertébrales, sciatiques, jambes lourdes,...
       -  Digestifs : nausées, vomissements, reflux gastriques, digestions difficiles, constipation,...
       -  Uro-gynécologiques : infections urinaires, mycoses, sensations de pesanteur,...
       -  Circulatoires : maux de tête, varices, migraines,...

Toutes ces dysfonctions peuvent-être traitées par des séances d'ostéopathie régulières au cours de la grossesse. Idéalement, tous les 2 à 3 mois, de la grossesse à la naissance.

 

L'ostéopathie : pour le confort de la grossesse 

          Le suivi ostéopathique apporte à la future maman et à son bébé un bien être certain pour une grossesse harmonieuse. Si l'on prend bien en compte la future maman tout au long de sa grossesse, le fœtus qu'elle porte ne s'en portera que mieux. L'ostéopathie permet une meilleure adaptation de l'organisme aux changements de contrainte tissulaire et aux pressions abdominales liés à la grossesse. Saviez-vous par exemple que des mouvements anormaux du diaphragme entraînent parfois des pressions sur votre bébé ?

Pour cela on va aider la maman sur :

       - l’équilibre des pressions abdominales et thoraciques dues à la croissance du fœtus.
       - la régulation des fonctions respiratoires.
       - les troubles circulatoires.
       - la gestion du stress et de la fatigue.
       - la relation mère-enfant.

 

L'ostéopathie : pour préparer à la naissance

          Toutes les séquelles de traumatismes du bassin sont susceptibles de perturber le bon déroulement de l'accouchement. Par son travail spécifique, l'ostéopathe s'assure de la bonne mobilité du bassin et de l'axe vertébral, qui peut-être perturbé après des traumatismes, des mauvaises postures établies depuis plusieurs années, des troubles digestifs chroniques et autres désagréments se manifestant dans le corps comme par exemple :

       - chute ancienne sur le coccyx
       - fracture du bassin, luxation
       - accident de voiture
       - cicatrice d'épisiotomie
       - ancienne péridurale douloureuse

 

          L'ostéopathie, technique tissulaire manuelle douce, est sans danger pour la maman et le fœtus. Elle ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel. Le travail de l’ostéopathe s’intègre à part entière dans le suivi de la grossesse par l’équipe médicale (sage femme, gynécologue, obstétricien).