La pratique d'un sport c'est bien mais ça peut faire mal !

 

          "De même que dans une écurie sportive de Rallye ou de Formule 1 avant la course les mécaniciens préparent les voitures soigneusement, le sportif se doit lui aussi de préparer son corps afin de lui permettre de s’exprimer pleinement."


          Contractures, entorses, déchirures musculaires, inflammations locales ou douleurs chroniques... sont parfois les conséquences de la pratique assidue ou ponctuelle du sport. Tout déséquilibre ou perte de mobilité des muscles, des articulations ou des éléments péri-articulaires entraîne une altération des performances et de votre état de santé, surtout si vous laissez traîner les choses.

 

Vous soulager et accroître vos performances

Ostéopathie : Structure équilibrée + mobilité correcte = fonction optimale

          Soigner : votre ostéopathe traite vos traumatismes sportifs. Il vous aide à conserver votre équilibre corporel et à améliorer vos performances. Il restaure, par des techniques appropriées, basées sur la notion de globalité, la mobilité de vos systèmes osseux, musculaires et organiques. L'entorse, la foulure, la tendinite, la pubalgie,... sont aisément réduites.

          Chez l'enfant sportif : l'ostéopathie est très indiquée pour corriger les conséquences de chutes, de coups ou de mauvaises réceptions. De manière préventive, des bilans réguliés sont recommandés pour suivre l'enfant sportif dans son développement.

          Renforcer : votre ostéopathe peut également améliorer votre puissance musculaire, votre souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que votre capacité respiratoire, vous apportant ainsi une meilleure concentration avant l'épreuve et une récupération optimale aprés l'effort.

 

C'est pour tous ces effets bénéfiques que l'on retrouve aujourd'hui des ostéopathes embauchés dans toutes les grandes équipes sportives.

 

Quand consulter ?

A titre préventif :
          -  Pour préparer une épreuve sportive.
          -  Avant de démarer une activité physique ou une nouvelle saison.
          -  Pour améliorer ses performances.
          -  Avant de fréquenter une salle de gym.
          -  Pour faire un "check-up" annuel.

A titre curatif :
          -  Pour rééquilibrer de façon très précise les axes articulaires qui ont été perturbés par un choc.
          -  Après une entorse, un traumatisme, des déchirures ligamentaires, une intervention chirurgicale, des chutes sans lésion visible sur une radio, des séquelles de fractures,...

Signes :
          Tendinites, tennis elbow,
tatalgies, pubalgies, périarthrites,...
          Douleurs articulaires, lumbago, sciatiques, cervicalgies, lombalgies,...
          Essoufflement à l'effort, récupération difficile entre et après les épreuves.
          Difficultés de concentration, troubles du sommeil.
          Maux de têtes, vertiges,...